Quels sports après 40 ans ?

0

C’est devenu une sorte de leitmotiv des professionnels de santé : il faut bouger ! A tout âge et de toutes les manières pour maintenir une bonne condition physique. Mais voilà, il ne faut pas non plus aller au-delà de ses capacités et certaines activités ne sont pas recommandées après 40 ans.

Une visite préventive chez le médecin

Avant de se lancer dans un marathon ou un cours de cardio training, il est toujours utile de demander l’avis de son médecin traitant. Il va évaluer votre forme et qui connaît bien votre dossier médical. C’est indispensable pour ne pas se blesser ou choisir une activité sans véritable bénéfice pour l’organisme. Parce qu’on peut commencer un sport, même à 40 ans ! Et d’ailleurs, c’est plutôt une bonne idée quand on a pratiqué un sport devenu trop traumatique comme par exemple le football ou même le tennis : il faut préserver son dos, ses articulations en privilégiant d’autres disciplines.

Des sports doux qui préservent les articulations et le cœur

Certains sportifs doivent voir la vérité en face : il n’est plus possible de courir comme à 20 ans parce que les jambes mais aussi le cœur ne suivent plus. Et aussi parce que l’on a de plus en plus une activité sédentaire, sans bouger, souvent en position assise. En bougeant moins, les quadragénaires doivent être d’autant plus prudents pour ménager leur corps. C’est pourquoi, on privilégie la marche active au marathon, le pilates aux cours de steps et la piscine au tennis. Avec toujours une vraie période d’échauffement et d’étirements en fin de séance.

sport 40 ans

Pour la santé mais surtout pour le plaisir

C’est bien de prendre le temps pour choisir sa nouvelle discipline. En effet, pour pratiquer une activité physique sur le long terme, il faut y prendre du plaisir. A 40 ans, on peut bien sûr le faire pour améliorer sa silhouette mais c’est surtout pour garder une bonne hygiène de vie.

L’assiduité aux cours est une des conditions pour que cela soit bénéfique. Il vaut mieux faire une demi-heure de sport par jour que tout concentrer le samedi ou le week-end. C’est pour cette raison que l’on recommande à toutes les personnes qui souhaitent se (re)mettre au sport de tester plusieurs activités avant de se lancer. Et de bien demander le coût d’un trimestre ou d’un semestre, cela peut aussi compter dans le choix quand on hésite.

Et toujours une alimentation équilibrée

Ce n’est pas parce qu’on pratique une activité physique que l’on doit se ruer sur les croissants ou les aliments gras. Pour que le bénéfice soit réel, on mise toujours sur une alimentation équilibrée et légère, mais aussi adaptée à la pratique de la discipline. Ne pas du tout s’alimenter n’est pas une bonne idée, il faut avoir suffisamment d’énergie pour faire les exercices mais trop manger est aussi à éviter. Le mieux est de s’écouter mais aussi de demander conseil à son coach sportif ou autres pratiquants.

Partager.

A propos de l'auteur

Répondre